COSMA / lancement 2018

Agence de production et studio curatorial indépendant, COSMA s’appuie sur un parti-pris transmédia –– nous réunissons un ensemble d’utilisa(c)teurs à travers des dispositifs et manifestations pluridisciplinaires, en ligne et in situ, pour une écriture plurielle, trans- (au sens de traversée) et adaptative du monde ; une méthodologie prospective –– entre slow-philosphy, lean management et afrofuturisme, nous plaçons l’intuition et l’expérimentation, l’échange et l’opportunité, au coeur du process stratégique... pour être des tortues dans un monde de lièvres ; l’africanité comme atout –– du continent, appelé à devenir la patrie d’1 humain sur 3 d’ici 2100, à ses diasporas, l’attractivité afro n’est pas qu’économique mais aussi socio-culturelle, éthique, écologique... : s’y intéresser, n’est plus un seul devoir humaniste, mais un engagement durable.

>>> Co-fondatrice, aux côtés de Fallon Mayanja.

>>> Activation de l’exposition « MEDIUM(S) » et différentes interventions au Hasard Ludique (8 nov. - 8 dec. 2017), dans le cadre de la 1ère édition de leur festival de deux mois « Nyokobop », autour des "musiques hybrides et métissées" en partenariat Arte Créative, A Nous Paris et Black(s) to the Future.



AUSPICE, A VIF / 2018

Partant d’une intuition, cette rencontre cherche à saisir les liens tacites de l’hospitalité à l’autorité. Dans le contexte formel, voire académique, d’une « conférence » en lien avec l’exposition de Gaëlle Choisne, et sous son invitation à être, le temps d’une soirée, l’hôte de son espace-monde : qui des convives aux résidant.e.s, des palabreurs aux condisciples détiennent au fond le pouvoir, de transmettre et manipuler l’Histoire ?

Superposant le dispositif scénique du colloque ou de la table-ronde –– là où la parole se prend et se donne, au fantasme d’un cérémonial d’accueil et de partage compagnon –– là où le silence parfois s’entend, la soif s’étanche, et les mouches ronronnent ; je souhaite proposer une situation qui ne s’attacherait plus à la seule pertinence d’un discours ou à la qualité d’un propos mais à la manière dont le cadre même de l’énonciation (sa structure spatiale, la disposition des corps, la dissémination des voix…) induit un rapport de force à priori, que faute de désamorcer il m’intéresse, ici, d'apprendre à renverser.

Orateur/auditoire, artiste/curateur, maître/esclave… ce n’est donc pas le récit d’une dialectique qu’il m’intéresse de restituer, mais de rendre compte du décorum dont elle dépend, de sa structure tangible, de ses normes rituelles, et toujours en oeuvre.

Quant aux mots, mis en abîme, ils traiteront justement de ces anecdotes de méprise qui naissent du rebours d’un hôte en un autre.

>>> Curatrice invitée au sein de la galerie Untilthen, autour de l’exposition Hybris (24 mars - 29 avril 2018).



EAU PALIMPSESTE / 2018

Série de rencontres, lectures et performances organisées autour de la double exposition de l’artiste Julien Creuzet « Toute la distance de la mer pour que les filaments à huile des mancenilliers nous arrêtent les battements de coeur. - La pluie a rendu cela possible (...) » | « La pluie a rendu cela possible, depuis le morne en colère. La montagne est restée silencieuse. Des impacts de la guerre. Des gouttes missile. Après tout cela, peut-être que le volcan protestera à son tour. - Toute la distance de la mer (...) ».

>>> Curatrice invitée à la Fondation Ricard pour l’art contemporain (22 janv. - 19 fev. 2018) et au centre d’art et de recherche Bétonsalon (24 janv. - 14 avril 2018).

>>> Avec Pascale Monnin et Celia Sadai + Bocar Niang (08.02.18 | Lanmè a gwonde : à nos fantômes résistant-e-s. // SANG), le collectif Aman Iman et Emanuele Coccia + Inès Di Folco (01.03.18 | Acrimonia lacrimalis : l’èbe des eaux amères. // SALIVE), Nana Adusei-Poku et Daniela Yohannes + Josèfa Ntjam (20.03.18 | Jusqu’au lait du rire : cu(rat)ing dark streams. // LIQUEURS), Anaïs Duplan et Tabita Rezaire + Olga Mouak (14.04.18 | H2O 3.0 : floating and flooding across fluidity. // SUEUR).



Black(s) to the Future / depuis 2015

Lancé comme plateforme transmedia nourrie d’afrofuturisme, B(S)TTF est devenu un collectif de recherche expérimentale et artistique, pour une vision alternative, durable et décomplexée du monde et ses dimensions afro-connexes. A la fois médiums et médias, son site blackstothefuture.com et son antenne radio sur R22 Tout-Monde visent à la diffusion de pratiques et de savoirs initiés ou produits par un ensemble de créatifs, penseurs et activistes aux influences hybrides. Evoluant au gré des envies et des opportunités, laissant grande place à l’intuition, nous imaginons des formats, dispositifs et situations comme autant de pistes d’exploration et de métamorphose du monde, voire de son réenchantement possible. 

>>> Fondatrice, directrice artistique et de publication / programmatrice et responsable de production + chargée de communication. Depuis la rentrée 2018, le collectif s’achemine vers une organisation plus horizontale et s’est à ce jour associé à : Vincent Bremaud, Sybil Coovi Handemagnon, Caroline Honorien, Nadir Khanfour, Tarek Lakhrissi, Ingha Mago, Fallon Mayanja, Judicaëlle Moussier, Joséfa Ntjam, Nicolas Pirus, Kengné Téguia, Eden Tinto-Collins, Eliot Tovero, Valérie Vial et moi-même.

>>> COLLABORATIONS : Cycle de Performances dans le cadre de la Queer Week (mars 2018), une semaine de réflexion annuelle sur les genres, les sexualités et les politiques des minorités, initiée par Sciences-Po Paris depuis 2010 Réalisation d’un workshop (dec. 17) sur les espaces hétérotopiques issus de mouvements minoritaires ou alternatifs à l’intention d’étudiants de Licence en Arts-Plastiques de l’Université de Strasbourg, en partenariat avec le F.R.A.C. Lorraine et l’Artothèque de Strasbourg. | Invitation à carte blanche (18-19 nov. 2017) du MAC/VAL sur une proposition de Karima Boudou, commissaire d’exposition en résidence autour d’une recherche intitulée « The Vitry Head Shop and Museum ». | Interventions dans le cadre de la Nuit Blanche (oct. 2017) au sein de l’Espace Khiasma, centre d’art contemporain dédié à l’image et au récit. | Programmation d’un “Before” (4 nov. 2016) et d’un “Weekend” (15-16 oct. 2016), des format propres au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac dans le cadre de l’exposition « The Color Line : Les artistes africains-américains et la ségrégation » (puis de nouveau en co-programmation cette fois pour le “Before” de l’exposition « Picasso Primitif » le 21 avril 2017).

>>> Mise en place de deux éditions du « B(S)TTF-Festival » (2-3 juill. 2016 / 16-17 sept. 2017) au Petit Bain : une manifestation pluridisciplinaire associant conférences-débats, ateliers créatifs, exposition, performances artistiques, chorégraphiques ou de théâtre, musique, fooding, mode, soirée clubbing... sur invitation/production directe d’artistes, penseurs, collectifs et marques (17 puis 43) et de structures alliées comme : Khiasma, Africultures, Belleville-en-vue, La Colonie, Le Comptoir Général, etc. Soutenue par la Mairie de Paris, la première édition s’envisageait comme une initiation à l’afrofuturisme par la mise en dialogue renouvelée d’artistes d’avant-garde d’Afrique et d’Europe. La seconde, entièrement auto-financée, entendait elle poser les bases possibles d’une communauté temporaire, alternative, trans-culturelle, hybride et vivante.


>>> MARQUES D’INTERET : TV5Monde (journal télévisé le “64Minutes”, du 10 dec. 2017) et France Culture (émission “Les Nouvelles Vagues”, du 16 dec. 2015), ARTE (reportage “Tracks”, du 12 jan. 2017) ; Fondation Lafayettes-Anticipation et l’Institut Français (présentations du projet 2017) ; réseau #BLACKLIVESMATTER (co-portage du projet de réalisation d’un ‘Black Future Month’ international 2017) ; Fondation Jean-Luc Lagardère (seconds finalistes du prix Créateur Numérique 2016)...



Les Hologrammes / 2013-2014

Ce collectif pluridisciplinaire (aux côtés de Clara Chalou, Angélique de Chabot, Constance de Grimoüard) proposait en un lieu donné (bar, galerie, demeure, etc.), une réinterprétation d’un style ou d’une vision esthétique particulière (le Cabinet de Curiosités, les Anthestéries grecques, la Factory wharholienne...) entre raout, install’exposition et cérémonie païenne.

>>> Co-curation et gestion administrative et financière + réalisation de vidéos et performance in situ pour l’exposition ‘Le Cabinet du Professeur Prétorius’ @ la Flaq, rue Quincampoix (Paris). / 250 visiteurs 





Artefact. / 2012-2014

Sorte de journal extime collaboratif, tantôt fanzine, tantôt revue léchée, « Artefact. » rend compte, légèrement à contre-temps, d’une tendance qui cultive le goût de la référence au cœur d’un processus de gribouillage du réel, intuitif et parfois intelligent.

>>> Conception et co-réalisation (avec Franz Dureigne et 15 artistes invités). Impression du livre-objet avec le soutien du FSDIE des Universités Paris VIII et Paris III. / 300 exemplaires





La Culottée / 2012-2013

Soirées LGBTQ friendly réunissant sets électro, musiciens live et art (expositions / VJ-ing).

>>> Co-création de l’association et organisation des deux premières soirées @ La Rotonde (Paris). / 2 x 750 participants